(EN) In 1947, Raymond Hains invented a photographic lens in fluted glass that allowed him to fragment images into non-figurative forms. Bryen, who wanted to become a poet of the illegible, asked him to distort his text Hépérile. Through the kaleidoscopic vision of the hypnagoscope, the text became the “first poem to be unread”. The edition confronts Hépérile Éclaté with a work of retro-design of the optical device used by Hains. Focusing on the deconstruction generated by fluted glasses, this project proposes to highlight the disorder made from the passage of letters from readable to illegible.
(FR) En 1947, cherchant à produire au lieu de reproduire, Raymond Hains invente un dispositif photographique inédit en intercalant des objets en verre cannelé entre l’objectif d’un appareil photographique et le sujet de la prise de vue. L’image enregistrée se retrouve alors fragmentée, entre figuration et abstraction. L’année suivante, Hains rencontre Camille Bryen, chez Colette Allendy, à la suite de son exposition Photographies Hypnagogiques. Il lui offre son nom passé au filtre hypnagogique, une composition de lettres éclatées. Bryen, poète de l’illisible, lui demande à son tour de filtrer son texte Hépérile. Hains le dénomme Hépérile éclaté. À travers l’optique kaléidoscopique de l’hypnagogoscope, le texte devient « ultra-lettre » pour devenir le « premier poème à dé-lire ».
    Filtre hypnagogique confronte Hépérile éclaté à un travail de rétro-conception du dispositif utilisé par Hains. Par rétro-conception, j’entends la recherche du processus qui a conduit aux images hypnagogiques. Après une analyse précise ces images, nous avons essayé de comprendre quels types de verre cannelé ont été utilisés entre l’appareil photographique et le sujet. Quand nous avions décelé le motif du verre, nous en avons fait une modélisation tri-dimentionnelle. C’est ce que nous avons choisi de montrer dans l’édition Filtre hypnagogique. Se focalisant sur la déconstruction générée par les verres cannelés, ce projet propose de mettre en avant le trouble né du passage des lettres lisibles à l’illisible.

Additional information

This project in collaboration with Jean-Baptiste Castel was presented in the book Le Petit Hains, which is going to be displayed at La Boîte 31 (OFF Print Paris) and at the 2017 Venice Biennial.
Publisher: EESAB Rennes
Format: 120 × 160 mm
Pages: 242
Copies: 300
ISBN: 978-2-37022-021-9